Drexel dragonThe Math ForumDonate to the Math Forum



Search All of the Math Forum:

Views expressed in these public forums are not endorsed by Drexel University or The Math Forum.


Math Forum » Discussions » sci.math.* » sci.math.independent

Topic: EINSTEINIANA CONTRE LES REVISIONNISTES
Replies: 15   Last Post: Feb 22, 2013 9:04 AM

Advanced Search

Back to Topic List Back to Topic List Jump to Tree View Jump to Tree View   Messages: [ Previous | Next ]
Pentcho Valev

Posts: 3,428
Registered: 12/13/04
Re: EINSTEINIANA CONTRE LES REVISIONNISTES
Posted: Feb 22, 2013 9:04 AM
  Click to see the message monospaced in plain text Plain Text   Click to reply to this topic Reply

http://chronique-hebdo.blogspot.com/
"SCIENCE SANS CONSCIENCE... Quand Rabelais lance cet avertissement, il veut éviter que la louable curiosité pour la découverte, l'envie naturelle de savoir, la passion pour la recherche scientifique et ses dérivés, ne soient fondées sur la conscience. Cette « conscience » se présente sous deux formes : d'une part, il s'agit, pour l'aspirant chercheur ou le savant déjà modelé, de s'assurer de ses connaissances, de conforter son expérience et d'aiguiser sa lucidité. D'autre part, la « conscience », c'est l'honnêteté intellectuelle, le sens moral, le respect de la dignité de l' « autre », et plus particulièrement de ceux qui, directement ou non, bénéficieront ou supporteront les effets des produits de la Science. Justesse et Justice, tels sont les attributs de la conscience. Elle même pilier de la Science. Un article sur deux pages, publié dans le supplément « Science et Techno » du journal Le Monde, et intitulé « Alterscience, des savants dévoyés » et dont il est fait la recension, illustre le fossé qui, 500 ans plus tard, sépare Rabelais et sa conception de la Science, de celle de l'historien des sciences Alexandre Moatti, qui vient de publier un ouvrage intitulé « Alterscience. Postures, dogmes et idéologies ». La lecture de ce texte, sorte de pamphlet simpliste contre ceux qui, à tort ou à raison, mettent en cause la « Science » officielle est surprenante, de la part d'un auteur qui se réfère à la rigueur des principes et à la solidité de la méthode ee scientifiques. Ni la science et encore moins la conscience ne sont au rendez vous. Même un simple « historien » des sciences n'aurait pas du l'oublier. UNE ANALYSE PLEINE DE RAISON ET DE SCIENCE. Mon « propos », dit l'auteur, n'est pas d'exposer en quoi ces « savants dévoyés » ont « tort ». Mais, même si je ne sais pas ou ne veux pas vous dire s'ils ont raison ou tort, je vais vous démontrer scientifiquement en quoi ce dévoiement les a conduit « au déni et à la radicalité » Comment peuvent-ils effectuer des « plongées nauséabondes infectées par l'aigreur et les vitupérations nationalistes ou antisémites des scientifiques ». Bien que refusant d'étudier la validité ou la justesse des théories des gens qu'il critique, l'auteur n'hésite pas à parler de « science altérée, déformée » par ses auteurs. Cette « Alterscience s'en prend au camp d'en face », ajoute t il. Et puis vient l'accusation imparable : Certains de ces « dévoyés » appartiennent à «l'Ultra gauche » ou à « la mouvance anarcho gauchisante ». Ils « s'en prennent à la Science dans son ensemble ». Leurs motivations ne sont plus seulement « scientifiques, mais politiques et idéologiques ». Ils ont la « haine de l'abstraction, des équations, de la théorie contre la pratique ». Leur « délire » va jusqu'à provoquer chez eux une « certaine méfiance des Technologies », tels les associations « Oblomov » et « Pièces et Main d'?uvre ». « Réceptifs aux théories du Complot, têtus, » ils ne peuvent qu' « échafauder des constructions intellectuelles toujours plus bancales ». Pour eux « la science n?est que prétexte à une construction idéologique, souvent radicale, sectaire, anti démocratique ». UN VRAI SCIENTISTE. « ...la science, comme une manière de faire avancer la connaissance, est un humanisme. En ce sens-là, je me revendique « scientiste » et regrette que cette notion apparaisse de nos jours si négative ». Ainsi , Alexandre Moatti répond-il à la question « L'alterscience est-elle dangereuse ? », après avoir affirmé que « derrière ces groupes » se cache « une négation de la démarche scientifique elle même ». L'auteur a-t-il fait « avancer la connaissance », en affirmant, une fois de plus sans exemples précis à l'appui, que tous ceux qui critiquent la science officielle et les technologies qu'elle induit à l'aveugle et sans morale, nieraient la démarche scientifique elle même ?"

Comme vous voyez, Moatti, la fin de l'Ordre des Illuminati est proche. Les pontes d'Einsteinana (Olivier Darrigol par exemple, qui figure déjà comme un spécialiste de la "Ritzian relativity" sur les sites dissidents http://www.worldsci.org/people/Olivier_Darrigol ) ont quitté la Théorie Divine d'Albert le Divin depuis longtemps:

http://1.bp.blogspot.com/_45GnkHLOfyA/TClEb8j-yAI/AAAAAAAAA48/Sz82Y_ZwGvs/s1600/Ratosdenavio.png

Pentcho Valev




Point your RSS reader here for a feed of the latest messages in this topic.

[Privacy Policy] [Terms of Use]

© Drexel University 1994-2014. All Rights Reserved.
The Math Forum is a research and educational enterprise of the Drexel University School of Education.