Drexel dragonThe Math ForumDonate to the Math Forum



Search All of the Math Forum:

Views expressed in these public forums are not endorsed by Drexel University or The Math Forum.


Math Forum » Discussions » sci.math.* » sci.math

Topic: LE FUTUR (LA FIN ?) DE LA SCIENCE
Replies: 6   Last Post: Feb 28, 2013 3:25 AM

Advanced Search

Back to Topic List Back to Topic List Jump to Tree View Jump to Tree View   Messages: [ Previous | Next ]
Pentcho Valev

Posts: 3,528
Registered: 12/13/04
Re: LE FUTUR (LA FIN ?) DE LA SCIENCE
Posted: Feb 27, 2013 2:00 PM
  Click to see the message monospaced in plain text Plain Text   Click to reply to this topic Reply

Petite contradiction entre l'École Normale Supérieure de Paris et l'École Normale Supérieure de Lyon:

http://www.diffusion.ens.fr/vip/tableA07.html
L'École Normale Supérieure de Paris: "La mécanique newtonienne et la théorie électromagnétique sont contradictoires. En effet, conformément aux lois de la mécanique newtonienne, la vitesse d'une onde lumineuse par rapport au sol, émise par exemple dans un train en mouvement dans le sens de ce mouvement, s'écrit comme la somme de deux vitesses : celle de la lumière additionnée à celle du train. Ainsi, le voyageur qui, dans le train, émet cette onde lumineuse mesure la vitesse de la lumière, alors que sur le quai on mesure la somme de la vitesse de la lumière et de celle du train. Or SELON LA THEORIE ELECTROMAGNETIQUE DE MAXWELL, LA VITESSE DE LA LUMIERE EST CONSTANTE OU QUE SOIT L'OBSERVATEUR. Cette contradiction a provoqué une tempête et conduit Albert Einstein à formuler en 1905 la théorie de la relativité. Alors que plusieurs physiciens restaient fidèles aux lois de la mécanique newtonienne et essayaient de modifier la théorie de Maxwell, Einstein fait le contraire : il se fonde sur la théorie de Maxwell et modifie les lois de la mécanique. C'est une révolution : la vitesse de la lumière est constante où que soit l'observateur, l'espace et le temps ne sont plus absolus mais dépendent de l'observateur, les durées et les longueurs mesurées aussi."

http://culturesciencesphysique.ens-lyon.fr/XML/db/csphysique/metadata/LOM_CSP_relat.xml
L'École Normale Supérieure de Lyon: "Les équations de Maxwell font en particulier intervenir une constante, c, qui est la vitesse de la lumière dans le vide. Par un changement de référentiel classique, si c est la vitesse de la lumière dans le vide dans un premier référentiel, et si on se place désormais dans un nouveau référentiel en translation par rapport au premier à la vitesse constante v, la lumière devrait désormais aller à la vitesse c-v si elle se déplace dans la direction et le sens de v, et à la vitesse c+v si elle se déplace dans le sens contraire."

Pour les étudiants intelligents, c'est insupportable. Ils quittent la science et ne reviennent jamais. Les autres restent, deviennent enseignants à leur tour et entraînent la science vers le trou noir de l'oubli. C'est un peu triste:

http://www.youtube.com/watch?v=UPrOSFxJdsA
Dusk is a lingering in empty streets
Evening is climbing down hollow stairs
No one told me about sorrow
No one said I'd be lonely

Pentcho Valev



Point your RSS reader here for a feed of the latest messages in this topic.

[Privacy Policy] [Terms of Use]

© Drexel University 1994-2014. All Rights Reserved.
The Math Forum is a research and educational enterprise of the Drexel University School of Education.