Drexel dragonThe Math ForumDonate to the Math Forum



Search All of the Math Forum:

Views expressed in these public forums are not endorsed by Drexel University or The Math Forum.


Math Forum » Discussions » sci.math.* » sci.math

Topic: EINSTEIN OU POINCARE ?
Replies: 9   Last Post: Mar 3, 2013 1:49 PM

Advanced Search

Back to Topic List Back to Topic List Jump to Tree View Jump to Tree View   Messages: [ Previous | Next ]
Pentcho Valev

Posts: 3,531
Registered: 12/13/04
Re: EINSTEIN OU POINCARE ?
Posted: Mar 3, 2013 1:49 PM
  Click to see the message monospaced in plain text Plain Text   Click to reply to this topic Reply

http://e2phy.in2p3.fr/2005/documents/apres_ecole/Textes/Klein_txt.pdf
Etienne Klein: "Vous vous souvenez sans doute de la controverse lancée par certains auteurs français à l?occasion de l'Année Mondiale de la Physique : ils prétendent que Poincaré a découvert la relativité avant Einstein? Il est vrai que Poincaré avait le formalisme de la relativité devant les yeux dès juin 1905, mais ce qui empêche que l'on puisse dire qu?il est le « père de la relativité » est qu'il n'a pas su reconnaître en ce formalisme une nouvelle théorie de l'espace et du temps. Son « conventionnalisme » l'a empêché d'interpréter correctement les équations dont il disposait."

Ce n'était pas son conventionnalisme, Etienne Klein. C'étaient sa santé d'esprit et son intelligence. Ce ne sont que les moins intelligents qui acceptent, sans réfléchir, le temps absurde de la relativité restreinte:

http://www.bourbaphy.fr/damourtemps.pdf
Thibault Damour: "The paradigm of the special relativistic upheaval of the usual concept of time is the twin paradox. Let us emphasize that this striking example of time dilation proves that time travel (towards the future) is possible. As a gedanken experiment (if we neglect practicalities such as the technology needed for reaching velocities comparable to the velocity of light, the cost of the fuel and the capacity of the traveller to sustain high accelerations), it shows that a sentient being can jump, "within a minute" (of his experienced time) arbitrarily far in the future, say sixty million years ahead, and see, and be part of, what (will) happen then on Earth. This is a clear way of realizing that the future "already exists" (as we can experience it "in a minute")."

Même vous avez des doutes, Etienne Klein:

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?pause=442163
"Vous dites le temps c'est comme le paysage qui ne bouge pas..."
ETIENNE KLEIN: "Ça c'est une conception c'est pas forcement la bonne mais c'est celle que défend Einstein."
"C'est pas la vôtre?"
ETIENNE KLEIN: "Heu... disons que c'est une conception qui pose des problèmes quand on compare ce que dit la relativité d'Einstein à ce que dit une autre théorie physique qui s'appelle la physique quantique..."

http://philodutemps.free.fr/?tag=presentisme
"Etienne Klein exprime sa sympathie pour une solution intermédiaire entre le présentisme et la théorie de l'univers-bloc... (...) Etienne Klein: "Mais ces deux interprétations, univers-bloc et présentisme, sont loin d'avoir clos le débat. Dans le premier cas, l'existence même du cours du temps est relativisée, ou bien, selon une manoeuvre idéaliste assez classique, transformée sans que l'on nous précise comment en un produit de notre conscience : ce serait seulement par et pour une conscience que se succéderaient les instants du monde. De surcroît, l'interprétation de l'univers-bloc ne semble pas aisément compatible avec l'indéterminisme de la physique quantique qui, d'une certaine façon, laisse l'avenir ouvert à plusieurs possibilités. Quand au présentisme, il s'accorde mal avec la théorie de la relativité restreinte..."

Pentcho Valev



Point your RSS reader here for a feed of the latest messages in this topic.

[Privacy Policy] [Terms of Use]

© Drexel University 1994-2014. All Rights Reserved.
The Math Forum is a research and educational enterprise of the Drexel University School of Education.