Drexel dragonThe Math ForumDonate to the Math Forum



Search All of the Math Forum:

Views expressed in these public forums are not endorsed by Drexel University or The Math Forum.


Math Forum » Discussions » sci.math.* » sci.math.independent

Topic: LE TALON D'ACHILLE DE LA RELATIVITE RESTREINTE
Replies: 4   Last Post: May 9, 2013 1:27 PM

Advanced Search

Back to Topic List Back to Topic List Jump to Tree View Jump to Tree View   Messages: [ Previous | Next ]
Pentcho Valev

Posts: 3,348
Registered: 12/13/04
Re: LE TALON D'ACHILLE DE LA RELATIVITE RESTREINTE
Posted: Apr 18, 2013 11:28 AM
  Click to see the message monospaced in plain text Plain Text   Click to reply to this topic Reply

http://dept.phys.univ-tours.fr/images/cours/20110418145751-rr_dm2011_correc.pdf
"On parle de « décalage vers le rouge » car la fréquence de réception est inférieure à celle d'émission et si le signal est un signal lumineux visible, cela signifie que sa couleur se « décale » vers le rouge (fréquence la plus basse dans le visible). (...) Si c'était le récepteur et non la source qui était en mouvement par rapport au milieu de propagation des ondes, il faudrait modifier la vitesse de propagation des ondes dans le référentiel O' où elle ne serait plus tout simplement c. Par exemple, si le récepteur est en mouvement dans la direction des x négatifs à la vitesse w par rapport au milieu de propagation et que la source est immobile par rapport à ce même milieu, la vitesse des ondes par rapport à O' est c-w et on trouve la relation f_R=f_E(1-w/c)."

Dans le texte on appelle cela "approche newtonienne": si l'observateur se dirige vers la source avec une vitesse v, la vitesse de la lumière (par rapport à l'observateur) devient:

c' = c + v /1/

et on en déduit que la fréquence (mesurée par l'observateur) devient:

f' = c'/L = (c + v)/L = f(1 + v/c) /2/

Où est le problème? Les Einsteiniens n'acceptent pas /1/ (ils croient que c'=c est la correcte équation) mais acceptent /2/:

http://www-cosmosaf.iap.fr/RELATIVIT%C3%89%20par%20DAMOUR%20Thibault.htm
Thibault Damour: "Or, en relativité restreinte, les fréquences mesurées par deux observateurs en mouvement relatif sont différentes (effet Doppler-Fizeau). Pour une vitesse relative faible, l'effet (f'-f)/f est égal à v/c."

Comment est-ce que la "fausse" prémisse /1/ entraîne le vrai résultat /2/ ? Bien sûr, la solution du problème est simple: la prémisse /1/ n'est pas fausse:

http://www.donbosco-tournai.be/expo-db/www/CDEXPO/Ondes_fichiers/EffetDoppler.pdf
"La variation de la fréquence observée lorsqu'il y a mouvement relatif entre la source et l'observateur est appelée effet Doppler. (...) 6. Source immobile - Observateur en mouvement: La distance entre les crêtes, la longueur d'onde lambda ne change pas. Mais la vitesse des crêtes par rapport à l'observateur change ! Lobservateur se rapproche de la source: f'=V'/(lambda)=f(1+Vo/V). (...) L'effet Doppler peut se produire pour toutes les sortes d'ondes."

http://www.radartutorial.eu/11.coherent/co06.fr.html
"L'effet Doppler est le décalage de fréquence d'une onde acoustique ou électromagnétique entre la mesure à l'émission et la mesure à la réception lorsque la distance entre l'émetteur et le récepteur varie au cours du temps. (...) Pour comprendre ce phénomène, il s'agit de penser à une onde à une fréquence donnée qui est émise vers un observateur en mouvement, ou vis-versa. LA LONGUEUR D'ONDE DU SIGNAL EST CONSTANTE mais si l'observateur se rapproche de la source, il se déplace vers les fronts d'ondes successifs et perçoit donc plus d'ondes par seconde que s'il était resté stationnaire, donc une augmentation de la fréquence. De la même manière, s'il s'éloigne de la source, les fronts d'onde l'atteindront avec un retard qui dépend de sa vitesse d'éloignement, donc une diminution de la fréquence. Dans le cas sonore, cela se traduit par un son plus aigu lors d'un rapprochement de la source et un son plus grave en s'éloignant de celle-ci. Dans le domaine de la lumière visible, on parle de décalage vers le bleu pour un rapprochement et vers le rouge dans le cas d'éloignement en se référant au spectre lumineux. La même chose s'applique à toutes les gammes d'ondes électromagnétiques dont les ondes utilisées par les radars."

http://www.astrosurf.com/quasar95/exposes/redshift.pdf
"Appliqué à la lumière, cet effet Doppler-Fizeau engendre un décalage des fréquences émises par une source en mouvement par rapport à un observateur. Comment expliquer ce phénomène ? Par un exemple simple : Une personne est debout sur le rivage d'un bord de la mer. Des vagues lui arrivent sur les pieds toutes les dix secondes. La personne marche, puis court en direction du large (là où se forment les vagues). Elle va à la rencontre des vagues, celles-ci l'atteignent avec une fréquence plus élevée (par exemple toutes les huit secondes, puis toutes les cinq secondes). La personne fait alors demi-tour et marche puis court en direction de la plage. Les vagues l'atteignent avec une fréquence moins élevée, par exemple toutes les douze, puis quinze secondes. Cette petite démonstration s'applique à une onde physique, comme un son, ou ici les vagues sur l'océan pour une meilleure compréhension. Elle peut être extrapolée à une onde lumineuse, en considérant que le sommet d'une vague est le point d'amplitude maximale de l'onde lumineuse."

Pentcho Valev




Point your RSS reader here for a feed of the latest messages in this topic.

[Privacy Policy] [Terms of Use]

© Drexel University 1994-2014. All Rights Reserved.
The Math Forum is a research and educational enterprise of the Drexel University School of Education.