Drexel dragonThe Math ForumDonate to the Math Forum



Search All of the Math Forum:

Views expressed in these public forums are not endorsed by Drexel University or The Math Forum.


Math Forum » Discussions » sci.math.* » sci.math.independent

Topic: Le destin douloureux de Walther Ritz (1878-1909), ph
ysicien théoricien de génie

Replies: 5   Last Post: Sep 26, 2013 1:40 AM

Advanced Search

Back to Topic List Back to Topic List Jump to Tree View Jump to Tree View   Messages: [ Previous | Next ]
Pentcho Valev

Posts: 3,415
Registered: 12/13/04
Re: Le destin douloureux de Walther Ritz (1878-1909)
, physicien théoricien de génie

Posted: Sep 25, 2013 1:48 AM
  Click to see the message monospaced in plain text Plain Text   Click to reply to this topic Reply

http://documents.irevues.inist.fr/bitstream/handle/2042/8336/MURS_2003_41_69.pdf
Jean Eisenstaedt: "J'insistai sur l'agressivité dont les relativistes avaient été, non sans raisons, l'objet. C'est que cette histoire, sans être vraiment la mienne, en expliquait fort bien les péripéties ; évidemment mon laboratoire n'était pas seul dans son cas : la situation de la théorie n'était pas brillante. L'histoire de la relativité générale était loin d'être la success-story que l'on aurait pu croire. Les mathématiques y occupaient une situation relativement enviable mais où était la physique ? Où était l'expérience ? Seuls deux tests (la déviation des rayons lumineux et l'avance du périhélie de Mercure) tenaient la rampe, mais d'une manière marginale, sans offrir aucune application positive. Le troisième test, le décalage des raies dans un champ de gravitation avait dû attendre l'expérience de Pound et Rebka en 1960 pour convaincre."

C'était un nouveau mensonge, Jean Eisenstaedt, et vous le savez très bien : l'expérience de Pound et Rebka a confirmé la théorie de l'émission de Newton:

http://www.einstein-online.info/spotlights/redshift_white_dwarfs
Albert Einstein Institute: "...you do not need general relativity to derive the correct prediction for the gravitational redshift. A combination of Newtonian gravity, a particle theory of light, and the weak equivalence principle (gravitating mass equals inertial mass) suffices. (...) The gravitational redshift was first measured on earth in 1960-65 by Pound, Rebka, and Snider at Harvard University..."

Pentcho Valev



Point your RSS reader here for a feed of the latest messages in this topic.

[Privacy Policy] [Terms of Use]

© Drexel University 1994-2014. All Rights Reserved.
The Math Forum is a research and educational enterprise of the Drexel University School of Education.