Date: Jan 6, 2013 7:59 AM
Author: Pentcho Valev
Subject: Re: LE TEMPS UNIVERSEL DE NEWTON

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?pause=442163
"Vous dites le temps c'est comme le paysage qui ne bouge pas..."
ETIENNE KLEIN: "Ça c'est une conception c'est pas forcement la bonne mais c'est celle que défend Einstein."
"C'est pas la vôtre?"
ETIENNE KLEIN: "Heu... disons que c'est une conception qui pose des problèmes quand on compare ce que dit la relativité d'Einstein à ce que dit une autre théorie physique qui s'appelle la physique quantique..."

Honnêteté, Etienne Klein, honnêteté! Voici le résultat de votre hypocrisie:

http://www.i-sem.net/press/jmll_isem_palermo.pdf
Jean-Marc Lévy-Leblond: "La science souffre d'une forte perte de crédit, au sens propre comme au sens figuré : son soutien politique et économique, comme sa réputation intellectuelle et culturelle connaissent une crise grave."

http://archives.lesechos.fr/archives/2004/LesEchos/19077-80-ECH.htm
"Physicien au CEA, professeur et auteur, Etienne Klein s'inquiète des relations de plus en plus conflictuelles entre la science et la société. (...) « Je me demande si nous aurons encore des physiciens dans trente ou quarante ans », remarque ce touche-à-tout aux multiples centres d'intérêt : la constitution de la matière, le temps, les relations entre science et philosophie. (...) Etienne Klein n'est pas optimiste. Selon lui, il se pourrait bien que l'idée de progrès soit tout bonnement « en train de mourir sous nos yeux »."

http://archipope.over-blog.com/article-12278372.html
"Nous nous trouvons dans une période de mutation extrêmement profonde. Nous sommes en effet à la fin de la science telle que l'Occident l'a connue », tel est constat actuel que dresse Jean-Marc Lévy-Leblond, physicien théoricien, épistémologue et directeur des collections scientifiques des Editions du Seuil."

http://www.inra.fr/dpenv/pdf/LevyLeblondC56.pdf
Jean-Marc Lévy-Leblond: "Il est peut-être trop tard. Rien ne prouve, je le dis avec quelque gravité, que nous soyons capables d'opérer aujourd'hui ces nécessaires mutations. L'histoire, précisément, nous montre que, dans l'histoire des civilisations, les grands épisodes scientifiques sont terminés... (...) Rien ne garantit donc que dans les siècles à venir, notre civilisation, désormais mondiale, continue à garder à la science en tant que telle la place qu'elle a eue pendant quelques siècles."

Pentcho Valev