Date: Jan 24, 2013 2:36 PM
Author: Pentcho Valev
Subject: Re: EINSTEINIANA CONTRE LES REVISIONNISTES

http://humanite-biodiversite.fr/doc/casseurs-de-science-une-histoire-des-malsavants 
"Vous connaissiez déjà le courant alternatif, les énergies alternatives, les mouvements politiques altermondialistes, voici désormais l'alterscience. Un mot nouveau formé par un historien des sciences, Alexandre Moatti, professeur associé à Paris-VII au laboratoire SPHère (Sciences, philosophie, histoire). Il vient d'y consacrer un livre, Alterscience, sous-titré Postures, dogmes, idéologies (Odile Jacob, 330 p., 23,90 euros). (...) Mais qu'est-ce que l'alterscience ? Alexandre Moatti joue sur plusieurs sens du mot "alter". Ce sont des théories "alternatives", en fait de la science "altérée" (c'est-à-dire déformée), et qui se tournent vers autrui, à cause de ce besoin de reconnaissance par le public, hors des procédures classiques de confrontation avec ses pairs. (...) Ajoutons que l'alterscience ne se confond pas avec les para- ou pseudo-sciences comme l'astrologie ou certaines médecines parallèles. Ces dernières n'ont pas comme caractéristique de s'en prendre au camp d'en face avec virulence. L'alterscience, si. L'objectif d'en finir avec la science est même présent dans certains groupes étudiés par l'historien, comme ceux qualifiés d'"ultragauche". (...) Au-delà de l'inventaire, Alexandre Moatti essaie de saisir les sources, les dynamiques, les points communs de ces différents mouvements. Ainsi, il a repéré un trait inattendu : la haine du "signe", de l'abstraction, des équations... ou de la théorie contre la pratique."

Alexandre Moatti,

Vous professez une idéologie fanatique de la pire espèce, combinée avec un mercantilisme (de la pire espèce, lui-aussi). Les critiques sérieux n'attaquent ni la science, ni l'abstraction, ni leurs pairs. Ils ne luttent que contre la fausseté (contre le faux principe de la constance de la vitesse de la lumière, par exemple):

http://www.amazon.ca/Oeuvres-compl%C3%A8tes-Jacques-Maritain/dp/2850492752
Jacques Maritain, Oeuvres complètes, Volume 3, p. 285: "Il ne reste plus alors qu'à avouer que la théorie [d'Einstein], si l'on donnait une signification ontologiquement réelle aux entités qu'elle met en jeu, comporterait des absurdités; entièrement logique et cohérente comme système hypothético-déductif et synthèse mathématique des phénomènes, elle n'est pas, malgré les prétensions de ses partisans, une philosophie de la nature, parce que le principe de la constance de la vitesse de la lumière, sur lequel elle s'appuie, ne peut pas être ontologiquement vrai." p. 300: "La science, même la plus mélangée d'hypothétique et de probable, même la moins élevée en intellectualité, la science est chose bonne en elle-même, et qui détient une étincelle divine. On a vu toutefois ce qu'elle peut produire, lorsqu'elle est employée par l'homme, en fait de ruines matérielles et de destructions sanglantes. Les désastres qu'en usant d'elle les apprentis sorciers peuvent provoquer dans l'ordre de l'esprit, pour être invisibles, ne sont pas moins énormes."

Pentcho Valev