Drexel dragonThe Math ForumDonate to the Math Forum



Search All of the Math Forum:

Views expressed in these public forums are not endorsed by Drexel University or The Math Forum.


Math Forum » Discussions » sci.math.* » sci.math.independent

Topic: LA SCIENCE SE MEURT !
Replies: 5   Last Post: May 5, 2013 1:38 AM

Advanced Search

Back to Topic List Back to Topic List Jump to Tree View Jump to Tree View   Messages: [ Previous | Next ]
Pentcho Valev

Posts: 3,005
Registered: 12/13/04
Re: LA SCIENCE SE MEURT !
Posted: May 4, 2013 1:58 AM
  Click to see the message monospaced in plain text Plain Text   Click to reply to this topic Reply

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/eleves-scientifiques-choisissez-134956
"Et si plus personne ne sait, plus personne ne saura qu'il ne sait pas ! Avenir radieux de la pensée scientifique sombre... Pour les sciences physiques, ce n'est malheureusement pas mieux, le marasme est total : plus d'électricité, plus de cinématique... Que feront les lycéens de la seconde à la terminale ? Enfiler des perles ? Les programmes ramènent tout aux statistiques via Excel, et s'interrogent sur la loi normale sans que l'on dise ce qu'est exactement une probabilité. Il suffit de répéter que cette loi sert à modéliser tout ce qui existe dans le monde (un credo à réciter, et qu'on ne se pose pas de questions SVP), donc à faire des pronostics, donc à se lancer dans les maths financières, et cela suffit. On utilise des tests d'hypothèses et des intervalles de confiance dans beaucoup de sciences appliquées, bien sûr, mais est-ce raisonnablement du niveau d'un élève de terminale quand celui-ci ne possède aucune base solide sur laquelle construire ces connaissances ? J'en doute. En physique, pour dire que l'on étudie encore beaucoup de choses, et que l'enseignement n'a pas régressé mais s'est seulement renouvelé, on place quelques passages sur la théorie de la relativité. Rien que ça, mais rassurez-vous, ce sera fait de façon très imagée et très littéraire, donc ce sera un coup d'épée dans l'eau. Où sont les sciences dans tout ça ? Le combat « pour les sciences » sera à livrer dans l'hexagone dans les années à venir. Pour l'heure, elle est perdue, et le piège est bien refermé. Que sera la science en cette première moitié du XXIe siècle ? La finance, le management et la publicité." [Et les anagrammes d'Etienne Klein bien sûr.]

http://blog.reycom.org/archives/109
"La crise des vocations est générale dans toutes les sciences dures. En témoignent les articles récurrents de revues spécialisés telles que Physics World, l'excellent journal de l'Institute of Physics, ou la Recherche qui a longtemps conservé un lien fort avec la recherche publique menée en France. Elles s'en sont émues parce que c'était à leurs lecteurs potentiels que cette crise s'attaquait... Le tableau noir des sciences est peut-être entrain de cesser d'accepter des marques de craie blanche. Il restera simplement noir. Dans ce paysage accablant, les journalistes scientifiques peuvent toujours continuer de ramer comme le faisait la reine Rouge de Lewis Carol, qui courait simplement pour se maintenir sur place... Le courant de la rivière de la course à la rentabilité risque de se transformer en rapide, entrainant tous les coureurs, sans exception, vers le trou noir de l'oubli!"

http://www.youtube.com/watch?v=eN4DthXDu68

http://www.youtube.com/watch?v=P_rBmN2wq5c

Même si la science disparaît complètement, la lutte contre les théories alternatives doit continuer:

http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1503
Alexandre Moatti: "L'étude des opposants à la théorie de la relativité de 1905 à 2005 m'a amené à élargir le sujet au cours d'un séminaire donné à l'EHESS de 2008 à 2010, intitulé « Une approche historique de l'alterscience ». Sous ce terme, nous englobons diverses attitudes de remise en cause des résultats de la science (par exemple, des ingénieurs formulant des théories physiques ou cosmologiques alternatives), ou d'utilisation d'arguments scientifiques à des fins idéologiques, religieuses ou personnelles. Dans un cas comme dans l'autre, des scientifiques (nous entendrons par ce terme des chercheurs, autrefois appelés savants, ou des personnes formées à la science, cest-à-dire à esprit scientifique dominant) sont amenés à concevoir une science différente, une autre science, et à mobiliser leurs connaissances scientifiques et leur capacité de raisonnement en faveur de leurs théories alternatives ou de leur idéologie."

Les théories alternatives ont été et sont toujours absolument fausses, Divine Einstein, yes we all believe in relativity, relativity, relativity:

http://www.amazon.fr/gp/product/2738117228/ref=pd_rvi_gw_1/402-2668551-5396107
Alexandre Moatti (p. 140): "La théorie corpusculaire se heurtait toutefois à une contradiction expérimentale de taille : elle impliquait que la lumière fût non seulement déviée mais aussi ralentie par un champ de gravitation (comme le serait un faisceau de corpuscules), alors que toutes les mesures donnaient une constance de la vitesse de la lumière, indépendante de la vitesse de la source, et indépendante de toute masse gravitationnelle à côté de laquelle elle passerait !"

http://www.haverford.edu/physics/songs/divine.htm
DIVINE EINSTEIN. "No-one's as dee-vine as Albert Einstein not Maxwell, Curie, or Bohr! His fame went glo-bell, he won the Nobel - He should have been given four! No-one's as dee-vine as Albert Einstein, Professor with brains galore! No-one could outshine Professor Einstein! He gave us special relativity, That's always made him a hero to me! No-one's as dee-vine as Albert Einstein, Professor in overdrive!"

http://www.youtube.com/watch?v=5PkLLXhONvQ
We all believe in relativity, relativity, relativity. Yes we all believe in relativity, relativity, relativity. Everything is relative, even simultaneity, and soon Einstein's become a de facto physics deity. 'cos we all believe in relativity, relativity, relativity. We all believe in relativity, relativity, relativity. Yes we all believe in relativity, relativity, relativity.

Pentcho Valev



Point your RSS reader here for a feed of the latest messages in this topic.

[Privacy Policy] [Terms of Use]

© Drexel University 1994-2014. All Rights Reserved.
The Math Forum is a research and educational enterprise of the Drexel University School of Education.