Drexel dragonThe Math ForumDonate to the Math Forum



Search All of the Math Forum:

Views expressed in these public forums are not endorsed by Drexel University or The Math Forum.


Math Forum » Discussions » sci.math.* » sci.math.independent

Topic: LES TUEURS DE L'ESPRIT RATIONNEL
Replies: 3   Last Post: Apr 22, 2014 4:55 PM

Advanced Search

Back to Topic List Back to Topic List Jump to Tree View Jump to Tree View   Messages: [ Previous | Next ]
Pentcho Valev

Posts: 3,243
Registered: 12/13/04
Re: LES TUEURS DE L'ESPRIT RATIONNEL
Posted: Apr 22, 2014 4:55 PM
  Click to see the message monospaced in plain text Plain Text   Click to reply to this topic Reply

Jean Eisenstaedt ment comme il respire:

http://iut-charlemagne.univ-lorraine.fr/content/programme-des-conferences-sciences-et-societe
Jean Eisenstaedt: "Dès le 19e siècle la vitesse de la lumière, semble constante. Ce qui pose question : la loi d'addition des vitesses de Galilée n'implique-t-elle pas qu'elle varie selon la vitesse de sa source, de l'observateur ? Il y a incohérence entre l'observation et la théorie ! Qu'en est-il de la relativité du mouvement ? De nombreux expérimentateurs, physiciens, philosophes travailleront sur cette question qui conduira Einstein en 1905 à la relativité restreinte."

La vérité:

http://www.amazon.ca/Introduction-relativit%C3%A9-James-H-Smith/dp/B003YEIA3S
James H. Smith, "Introduction à la relativité", édition française dirigée par Jean-Marc Lévy-Leblond, pp. 39-41: "Si la lumière était un flot de particules mécaniques obéissant aux lois de la mécanique, il n'y aurait aucune difficulté à comprendre les résultats de l'expérience de Michelson-Morley.... Supposons, par exemple, qu'une fusée se déplace avec une vitesse (1/2)c par rapport à un observateur et qu'un rayon de lumière parte de son nez. Si la vitesse de la lumière signifiait vitesse des "particules" de la lumière par rapport à leur source, alors ces "particules" de lumière se déplaceraient à la vitesse c/2+c=(3/2)c par rapport à l'observateur. Mais ce comportement ne ressemble pas du tout à celui d'une onde, car les ondes se propagent à une certaine vitesse par rapport au milieu dans lequel elles se développent et non pas à une certaine vitesse par rapport à leur source. (...) Il nous faut insister sur le fait suivant: QUAND EINSTEIN PROPOSA QUE LA VITESSE DE LA LUMIÈRE SOIT INDÉPENDANTE DE CELLE DE LA SOURCE, IL N'EN EXISTAIT AUCUNE PREUVE EXPÉRIMENTALE."

Pentcho Valev



Point your RSS reader here for a feed of the latest messages in this topic.

[Privacy Policy] [Terms of Use]

© Drexel University 1994-2014. All Rights Reserved.
The Math Forum is a research and educational enterprise of the Drexel University School of Education.