Drexel dragonThe Math ForumDonate to the Math Forum



Search All of the Math Forum:

Views expressed in these public forums are not endorsed by Drexel University or The Math Forum.


Math Forum » Discussions » sci.math.* » sci.math

Topic: LE MENSONGE CRUCIAL DES EINSTEINIENS
Replies: 4   Last Post: Apr 10, 2013 5:13 PM

Advanced Search

Back to Topic List Back to Topic List Jump to Tree View Jump to Tree View   Messages: [ Previous | Next ]
Pentcho Valev

Posts: 3,465
Registered: 12/13/04
Re: LE MENSONGE CRUCIAL DES EINSTEINIENS
Posted: Mar 16, 2013 2:22 PM
  Click to see the message monospaced in plain text Plain Text   Click to reply to this topic Reply

En 1887 l'expérience de Michelson-Morley confirma, sans équivoque, la variation de la vitesse de la lumière prédite par la théorie de l'émission de Newton:

http://www.philoscience.unibe.ch/documents/kursarchiv/SS07/Norton.pdf
John Norton: "These efforts were long misled by an exaggeration of the importance of one experiment, the Michelson-Morley experiment, even though Einstein later had trouble recalling if he even knew of the experiment prior to his 1905 paper. This one experiment, in isolation, has little force. Its null result happened to be fully compatible with Newton's own emission theory of light. Located in the context of late 19th century electrodynamics when ether-based, wave theories of light predominated, however, it presented a serious problem that exercised the greatest theoretician of the day."

http://philsci-archive.pitt.edu/1743/2/Norton.pdf
John Norton: "The Michelson-Morley experiment is fully compatible with an emission theory of light that CONTRADICTS THE LIGHT POSTULATE."

http://www.ids-ge.ch/spip.php?article1058
"La relativité Galiléenne permet d'expliquer pourquoi cette expérience [de Michelson-Morley] est un échec. Pour simplifier, prenons une scène de la vie courante. À l'intérieur d'un train immobile aux fenêtres noircies et bloquées, se trouvent deux jeunes voyageurs qui se font des passes avec une balle. Nous décidons maintenant d'endormir les deux voyageurs et de faire rouler le train à vitesse constante (le train se déplace en ligne droite sans vibrations et sans bruits). Les voyageurs se réveillent et décident de rejouer à la balle. Aucun des deux voyageurs est capable de savoir si le train est en mouvement ou non. Les trajectoires de la balle sont identiques aux trajectoires observées dans le référentiel immobile et c'est pour cela qu'ils n'ont aucune conscience du mouvement du train car tout se rapporte au référentiel en mouvement, sans points de comparaison avec le référentiel immobile. Nous pouvons dès lors appliquer cette scène à la planète Terre en orbite autour du Soleil. Tout ce qui se trouve sur Terre appartient au référentiel de la Terre, et que ce référentiel soit en mouvement ou non, sur Terre rien ne changerait. Nous voyons donc que l'expérience est un échec d'un point de vue de la démonstration de l'éther et de la variation de la vitesse de la lumière. Par contre, cette expérience servit plus tard à Einstein qui l'utilisa pour démontrer que la vitesse de la lumière est une constante..."

Pourquoi est-ce que Einstein a menti? Pourquoi les Einsteiniens enseignent-ils que l'expérience de Michelson-Morley a confirmé la constance de la vitesse de la lumière? Parce que c'est comme cela ahah ahah qu'ils l'aiment, ahah ahah:

http://www.youtube.com/watch?v=vEyfr10lgNw

Pentcho Valev




Point your RSS reader here for a feed of the latest messages in this topic.

[Privacy Policy] [Terms of Use]

© Drexel University 1994-2014. All Rights Reserved.
The Math Forum is a research and educational enterprise of the Drexel University School of Education.