Date: Sep 19, 2013 12:40 PM
Author: Pentcho Valev
Subject: Re: « Monsieur, personnellement, je ne suis pas d'a<br>	ccord avec Einstein... »

http://ciret-transdisciplinarity.org/bulletin/b12c5.php 
Etienne Klein: "On pourrait s'attendre à voir la cosmologie confirmer la vision d'un espace-temps statique telle que la prône la relativité restreinte. Il n'en est rien. La quasi-unanimité des physiciens s'accorde aujourd'hui sur des modèles d'univers particuliers, dits de big bang, dans lesquels on peut définir un temps cosmologique, lié à l'expansion de l'univers. Sans pour autant s'identifier au temps absolu de Newton, ce temps cosmologique partage avec lui la propriété d'être universel : des observateurs qui ne sont soumis à aucune accélération et ne subissent aucun effet gravitationnel mutuel peuvent en effet synchroniser leurs montres, et celles-ci resteront en phase tout au long de l'évolution cosmique."

La quasi-unanimité des physiciens a effectivement abandonné le temps einsteinien ? Et vous, Etienne Klein ? Vous aussi ?

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?pause=442163
"Vous dites le temps c'est comme le paysage qui ne bouge pas..."
ETIENNE KLEIN: "Ça c'est une conception c'est pas forcement la bonne mais c'est celle que défend Einstein."
"C'est pas la vôtre?"
ETIENNE KLEIN: "Heu... disons que c'est une conception qui pose des problèmes quand on compare ce que dit la relativité d'Einstein à ce que dit une autre théorie physique qui s'appelle la physique quantique..."

Mais alors... Pourquoi enseigne-t-on la théorie d'Einstein ? La doublepensée ?

http://www.librairal.org/wiki/George_Orwell:1984_-_Deuxi%C3%A8me_Partie_-_Chapitre_IX
"La doublepensée est le pouvoir de garder à l'esprit simultanément deux croyances contradictoires, et de les accepter toutes deux. Un intellectuel du Parti sait dans quel sens ses souvenirs doivent être modifiés. Il sait, par conséquent, qu'il joue avec la réalité, mais, par l'exercice de la doublepensée, il se persuade que la réalité nest pas violée. Le processus doit être conscient, autrement il ne pourrait être réalisé avec une précision suffisante, mais il doit aussi être inconscient. Sinon, il apporterait avec lui une impression de falsification et, partant, de culpabilité. La doublepensée se place au cur même de l'Angsoc, puisque l'acte essentiel du Parti est d'employer la duperie consciente, tout en retenant la fermeté d'intention qui va de pair avec l'honnêteté véritable. Dire des mensonges délibérés tout en y croyant sincèrement, oublier tous les faits devenus gênants puis, lorsque c'est nécessaire, les tirer de l'oubli pour seulement le laps de temps utile, nier l'existence dune réalité objective alors qu'on tient compte de la réalité qu'on nie, tout cela est d'une indispensable nécessité."

Pentcho Valev