Drexel dragonThe Math ForumDonate to the Math Forum



Search All of the Math Forum:

Views expressed in these public forums are not endorsed by Drexel University or The Math Forum.


Math Forum » Discussions » sci.math.* » sci.math

Topic: LA CONCEPTION D'EINSTEIN : PAS FORCEMENT LA BONNE MAIS...
Replies: 4   Last Post: Aug 18, 2014 9:04 AM

Advanced Search

Back to Topic List Back to Topic List Jump to Tree View Jump to Tree View   Messages: [ Previous | Next ]
Pentcho Valev

Posts: 3,529
Registered: 12/13/04
Re: LA CONCEPTION D'EINSTEIN : PAS FORCEMENT LA BONNE MAIS...
Posted: Aug 15, 2014 4:07 PM
  Click to see the message monospaced in plain text Plain Text   Click to reply to this topic Reply

http://www.ihes.fr/jsp/site/plugins/document/SendDocument.jsp?document_id=1955
Le Journal Sud-Ouest du 29 décembre 2003: "La matière est légère, le temps une illusion", Thibault Damour, Propos recueillis par J.P. Deroudille. Thibault Damour: "Le message aujourd'hui oublié de la théorie d'Einstein, c'est que le temps est une illusion, si tenace soit-elle. Croire que l'Univers a 13 milliards d'années, qu'il y a un passé, un présent et un futur n'est pas confirmé par la structure mathématique de la théorie d'Einstein. Celle-ci nous dit qu'il faut voir les choses dans l'espace-temps qui est un bloc. Le futur existe autant que le passé et le présent."

http://www.lepoint.fr/societe/le-createur-est-une-souris-de-laboratoire-12-07-2012-1697206_23.php
Thibault Damour: "Or, en physique, au moins depuis Einstein, le passage du temps est une illusion. Nous pouvons, de façon quasi instantanée, voyager dans le temps ; faire par exemple un saut de millions d'années dans le "futur". Cette prédiction de la théorie de la relativité a été vérifiée expérimentalement en mettant des horloges dans des avions volant autour de la Terre ; à leur retour, elles ne marquaient pas la même heure que celles restées à terre. C'est ce qui explique aussi pourquoi nous recevons sur Terre des particules élémentaires à la durée de vie si courte qu'elles ne devraient jamais parvenir jusqu'à nous. Si le temps n'existe pas, comme le suggère la science, cela peut changer notre façon d'appréhender la mort... Bien sûr, cela n'évacue pas la réalité phénoménologique des traces du passage du temps, car, dans l'espace-temps einsteinien intemporel, il existe des copies de nous jeunes et des copies de nous vieux. On peut estimer que la science ne nous donne pas accès à "la réalité", mais seulement à un modèle mathématique de la réalité, mais on peut aussi (ce que je préfère) suivre ses suggestions quand elles indiquent une nouvelle vision philosophique de la réalité. La science, loin d'évacuer le mystère existentiel, ne fait que l'approfondir."

Oh là là oh là là ! L'académicien mystificateur ! Etienne Klein ne sera jamais académicien - il a des doutes et ne peut pas les cacher:

http://www.franceculture.fr/player/reecouter?play=4731070
Etienne Klein: "Si ce n'est pas dans le passé qu'on voyage mais si c'est dans le futur, c'est le même problème. L'avenir est-il déjà là quelque part ou bien n'existe-t-il pas encore. Dans cette dernière hypothèse voyager dans le temps serait prendre le risque d'atterrir dans le néant."

Pentcho Valev



Point your RSS reader here for a feed of the latest messages in this topic.

[Privacy Policy] [Terms of Use]

© Drexel University 1994-2014. All Rights Reserved.
The Math Forum is a research and educational enterprise of the Drexel University School of Education.